Création d’Istok

Aventure en humanitaire et découvertes humaines

ISTOK, ce mot russe veut dire source, pour les membres de notre association c’est la source de bien des satisfactions, de découvertes, d’amitiés, de tracas et aussi une lourde responsabilité envers ceux qui nous soutiennent et ceux que nous désirons aider.

Image43

2005 rassemblement au couvert des Vieilles, discours d’A-M Veuthey, président de Vionnaz

L’aventure d’ISTOK a commencé d’abord par un engagement de la commune de Vionnaz lors de l’organisation de deux séjours santé d’enfants de Biélorussie portant les séquelles de la catastrophe de Tchernobyl.

A la fin de l’année 2005, la commune de Vionnaz désirant passer le relais de cette organisation a suggéré que des privés se chargent du futur, si futur il devait y avoir.

Une grande partie des personnes qui s’étaient engagées les deux années précédentes ont estimé le moment venu de créer une association ayant pour but l’entraide entre la Suisse et la Biélorussie, en incluant aussi les autres pays de l’est dans le besoin.

logo

Logo de la Commission Ad hoc

L’association a vu le jour au mois de novembre 2005. Ses objectifs immédiats ont été l’organisation d’un troisième séjour santé en 2006 et la mise sur pied d’un convoi humanitaire. Ce séjour santé a été une nouvelle réussite durant l’été 2006. Notre jeune association se devait de clarifier ses méthodes et ses objectifs surtout pour permettre une transparence de nos actions vis-à-vis de l’ensemble des gens qui nous soutiennent.

Notre première action a été la récolte de matériel pour la mise sur pied d’un convoi humanitaire qui devait prendre la route fin 2006 ou au printemps 2007. Cette récolte de matériel a été une parfaite réussite. En quelques mois nous avons réuni plus de 70 m3 de matériel.

Celui-ci comprend des bandes de pansement venant de la PCi, des vêtements, des chaussures, des vélos, etc. Le parrainage de la commune de Vionnaz, nous a permis de trouver un lieu de stockage. A partir de là, il a fallu organiser le rapatriement des bandes de pansement depuis la PCi de Versoix, un semi-remorque a été nécessaire et ce n’était pas une petite affaire. En parallèle la récolte de matériel battait son plein, il a été nécessaire de stocker, trier et emballer tout ce matériel pour en permettre une conservation optimum. Nous avons aussi trouvé des vélos, ceux-ci ont été remis en état et seront aussi livrés sur place.

image001

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
2004 Première arrivée des enfants vers 04h30 après plus de 40h de car

 

Remerciements de 2004

Pour assurer la pérennité de nos actions il faut aussi sécuriser la partie financière de notre association. La tâche n’est pas simple. Il faut écrire à tous ceux qui sont susceptibles de nous aider et qui

peuvent nous permettre de consolider nos avoirs. Pour ne pas être en reste nous avons organisé en septembre 2006 une grande soirée festive ayant pour but de trouver de l’argent. La parfaite réussite nous permet de préparer déjà le prochain séjour santé des enfants en 2007.

Au mois d’octobre 2006 quatre représentants de notre association sont partis en Biélorussie pour un séjour de deux semaines. Ce séjour avait trois objectifs. Le premier était de s’assurer de la validité et des démarches nécessaires à l’organisation d’un convoi humanitaire. Le deuxième consistait à mieux connaître notre association partenaire en Biélorussie Nous-Renaissance. Le troisième avait pour but de visiter la plupart des familles dont nous avions accueilli les enfants durant ces dernières années, afin de s’assurer d’un non abus. Notre mission a été pleinement menée et nous sommes rentrés confortés dans nos objectifs sur les séjours santé, par contre nous sommes pleinement conscients que nous devrons trouver des partenariats pour l’aide humanitaire. Le gouvernement Biélorusse ne nous laisse que peu de marge de manœuvre et nous devrons certainement envisager d’autres solutions.

image0020

Voilà, je pense avoir ici résumé l’activité de notre association lors de ces dernières années et ébauché notre devenir. Il me reste trois points à aborder pour avoir vraiment fait le tour de la situation. D’abord je voudrais parler de ceux sans qui rien ne se serait passé, c’est-à-dire tous les membres de l’association, les membres du comité, les bénévoles, tous ceux qui travaillent dans l’ombre, qui trient les habits, qui cherchent des véhicules, qui transportent les cartons. Tous ceux enfin qui nous accompagnent durant les séjours santé, tous ceux qui nous ont aidés à mettre sur pied la manifestation du 16 septembre 2006.

Ensuite toutes les familles d’accueil qui au long de ces trois dernières années se sont succédées ou ont renouvelé l’accueil des enfants, elles aussi se sont investies avant, pendant et après les séjours. Je n’oublierai pas de citer le Conseil communal de Vionnaz, pour avoir préparé les deux premiers séjours et pour avoir décidé de parrainer notre association, au Conseil communal, je joindrais l’ensemble du personnel communal qui jamais n’a hésité à nous aider et à nous soutenir.

Je tiens à dire ici que la fréquentation de toutes ces personnes réserve des surprises de taille. Elles permettent de nouer des nouvelles amitiés, d’en améliorer d’autres déjà existantes, de rencontrer et de partager des moments forts en émotion sans arrière pensée et dans un esprit fraternel et convivial. Pour terminer je rendrais un hommage particulier à tous ceux qui d’une manière ou d’une autre nous ont soutenus financièrement.

L’argent est le nerf de la guerre et malheureusement il est aussi le nerf de l’humanitaire. Rien ne se fait sans argent. Pour nous, la population, les entreprises d’ici et d’ailleurs n’ont jamais hésité à ouvrir leurs bourses, que se soient des petites ou des grandes sommes, elles servent toutes le même but: permettre le mieux vivre de gens qui en ont besoin.

Nous nous attachons à le faire dans la transparence et du mieux possible. Je tiens aussi à remercier la paroisse pour son soutien dès le premier séjour.

 

 

 

 

 

 

20052005 au pied du Cervin

Il me plait de penser que la découverte des autres nous permet souvent de mieux nous découvrir nous-mêmes.

L'association

Istok-Source
1895 Vionnaz
istok@istok-source.ch
076 391 95 92

Responsables

Projet Viktoriya

Serge Cleusix
serge.cleusix@istok-source.ch
076 391 95 92

Convois humanitaires

Blerim Osmani
blerim.osmani@windowslive.com
078 905 22 23

Manifestations

Alain Richard
19alain64@netplus.ch
079 944 03 74 dès 18h00